Cyclisme entrainement

Le blog dédié à l'entraînement en cyclisme

Logo-Cyclisme-Entrainement
Notions importantes à connaître sur l’hydratation:

 

POURQUOI BOIRE ? :

• Parce que l’organisme est composé de 70% d’eau.
• Parce que la digestion puis l’assimilation des aliments, puis les réactions métaboliques nécessitent la présence d’eau.
• Parce que, au niveau des muscles, la « combustion » des glucides, des lipides et des protides produit de l’énergie mais aussi, comme un moteur, de la chaleur (c’est la combustion des glucides qui dégage le plus de chaleur); à l’arrivée, un marathonien approche 40° de température corporelle.
• Parce que l’été. la température ambiante peut être élevée.
• Comme on l’a déjà vu, le meilleur moyen pour l’organisme de lutter contre la production de chaleur interne et contre l’éventuelle chaleur extérieure, c’est la SUDATION. Pendant une course, un cycliste, selon la durée de la course et la température extérieure, va perdre de 1 à … 4 litres de sueur, : à noter que les cyclistes un peu « enrobés » et peu entraînés sont plus sensibles à La déshydratation.

Marque (GERBLÉ, OVERSTIME par exemple) mais surtout pas de barres grasses, sucrées et très chocolatées car elles mettront trop de temps à quitter l’estomac, et pas de banane car la banane contient de l’amidon cru qui est très long à digérer, et vous avez bien compris que l’objectif de la composition de la boisson et de ce que vous mangerez éventuellement est que ça quitte très vite l’estomac pour arriver rapidement aux muscles.‘ Donc pas de sandwich aux rillettes non plus !!! Attention : pas de pastilles de Potassium ni de fruits secs pendant la course car un apport de potassium pendant l’effort est dangereux et ne sert à rien je ne détaille pas pourquoi) de plus, les fruits secs sont riches en fibres qui vont mettre du temps à quitter l’estomac.

CAS PARTICULIER DES SÉRIES :

Si la nutrition du jour précédent et du jour de la course a été correcte, il n’est pas utile de manger entre les séries, d’autant que vous consommez également des boissons énergétiques en roulant; entre les séries, vous pourrez vous contenter de boire la boisson d’attente (cf paragraphe 4) et de manger des barres énergétiques ou du gâteau « equilibral » ou quelques tranches de pain d’épice. Si vous avez beaucoup transpiré, vous pouvez boire 1 petit verre de Vichy ou de Perrier (pour compenser les pertes en sel) dès l’arrivée de la série.

Sponsors

Filières énergétiques

Epreuves / filières

Les spécialités individuelles en cyclisme Les filières énergétiques sollicitées, pour les ...

pompes

La musculation gén

La musculation (sans appareillages) dans le cadre de la PPG En faisant ...

La coupure annuelle

La coupure annuelle

Dans une saison cycliste il y a 4 grandes périodes, ...

shéma d'un éventail double

Les relais en cyclis

Les principaux relais en cyclisme :   A / la file indienne ...

Mots technique

Glossaire

  Acide lactique : Déchet résultant de la dégradation incomplète du glycogène ...